Paris, France, Juin 2017.

Il n'est pas encore possible de guérir d'Alzheimer. Mais il y a différentes manières de rendre la vie des patients plus supportable, dont un nombre croissant veulent éviter le recours systématique à des traitements d'ordre médicamenteux. L'une d'entre elles est une poupée. Une simple poupée conçue pour être facile à attraper et à câliner. Pour les malades, cette poupée peut être un jouet ou un objet idéal de transfert de leur colère ou de leur tristesse lors d'une crise. Dans cet Ehpad parisien, la poupée est une aide précieuse pour les patients... et leur psychomotricienne.

© 2019 Victor Point

Sermonnée par une patiente